webleads-tracker

Faux avis : ce qui doit vous mettre la puce à l’oreille

le 15 janvier 2016 | dans brand advocacy

La recommandation des pairs est un gage de confiance. L’étude Global Trust in Advertising faite par Nielsen a démontré que 83 % des consommateurs dans le monde déclarent faire confiance en priorité aux médias viraux tels que le bouche-à-oreille, les recommandations de la famille ou des amis, plus qu’à toute autre forme de communication. Quid des faux avis ? 

Les faux avis sont légion 

Malheureusement, les infractions se multiplient. Selon une étude de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, le taux d’anomalies (modération biaisée, traitement différencié ou faux avis) observées depuis 2010 avoisinerait les 45 %.

Repérer les faux avis 

Plusieurs indices peuvent aider à détecter de faux avis clients en ligne.

  • – Les avis positifs se multiplient en peu de temps
  • – Ils sont similaires sur différentes plateformes
  • – Le compte de l’auteur a été créé récemment
  • – Le ton employé est trop enthousiaste
  • – Au contraire,  un produit ou service est discrédité au profit d’un autre

Faux avis clients

Zoom sur la norme AFNOR NF Z74-501

En juillet 2013, l’Association Française de Normalisation (AFNOR) a publié une norme relative aux avis de consommateurs publiés sur Internet. Il s’agit d’une norme qui incite l’autorégulation et qui permet de faire la part des choses entre les plateformes et sites d’avis clients dignes de confiance et les autres.
En septembre 2015, 15 sites étaient certifiés, parmi lesquels Citroën Advisor, et ont vu dans cette norme la possibilité de crédibiliser les avis qu’ils hébergeaient.

Revenir aux actualités

Contactez-nous

Vous souhaitez en savoir plus sur notre solution ADVOCACY LEAD MANAGEMENT 4.0 ? Complétez le formulaire ci-dessous, un de nos experts prendra contact avec vous rapidement.

Merci de renseigner le code ci-dessous

captcha